Accueil Société

Une grossesse peut s’envisager pour les femmes atteintes d’un cancer du sein

Une étude internationale a suivi des centaines de jeunes femmes atteintes d’un cancer du sein hormonodépendant. Les résultats montrent que celles-ci peuvent interrompre leur hormonothérapie le temps d’une grossesse, et ce sans risque accru de rechute.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Chaque année en Belgique, 10.000 femmes sont diagnostiquées d’un cancer du sein. On estime qu’environ 20 % d’entre elles le sont alors qu’elles sont encore en âge de procréer, dont 5 % ont moins de 40 ans. C’était le cas de Sandra, qui a appris qu’elle avait un cancer du sein à 33 ans : « Comme il a été détecté tôt, je n’avais pas de craintes par rapport à ma guérison. Par contre, ce qui a été le plus dur pour moi, c’est la peur de ne pas pouvoir avoir d’enfants », confie la jeune femme soignée à l’institut Jules Bordet, dont le désir de grossesse a pourtant été comblé, deux fois même. « Le message que je souhaiterais faire passer à toutes les femmes qui traversent cette dure épreuve qu’est un cancer, c’est de rester optimiste, positive et de croire en la science : il y a aujourd’hui de nombreuses solutions pour pouvoir concevoir un enfant, malgré la maladie », insiste la jeune maman.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs