Accueil Monde États-Unis

Etats-Unis: plus d’un millier de salariés en grève au New York Times, une première en 40 ans

Selon le syndicat de la presse, NewsGuild, l’un des points de contentieux est le refus de la direction d’augmenter de manière importante les salaires depuis près de deux ans.

Temps de lecture: 2 min

Une première en 40 ans au New York Times: plus d’un millier de salariés sont en grève jeudi pendant 24 heures pour exiger des augmentations substantielles, dans un contexte d’inflation et de flambée du coût de la vie à New York.

Quelque 1.100 journalistes et autres employés du prestigieux quotidien qui donne le la de l’actualité et du traitement des sujets aux Etats-Unis et à l’étranger ont cessé le travail jeudi à minuit jusqu’à vendredi à la même heure, après l’échec de négociations sur les salaires et la convention collective, selon le syndicat de la presse NewsGuild of New York.

Des centaines de personnes de tous âges et de tous statuts se sont rassemblées jeudi après-midi devant le gigantesque siège de la New York Times Company, dans l’ouest de Manhattan, dans une ambiance revendicatrice et festive.

NEW YORK TIMES-UNION_

USA NEW YORK TIMES STRIKE (2)

US-LABOR-UNION-JOURNALISM-NYT-STRIKE

NEW YORK TIMES-UNION_ (2)

Selon le syndicat de la presse, NewsGuild, l’un des points de contentieux est le refus de la direction d’augmenter de manière importante les salaires depuis près de deux ans, dans un contexte national et mondial inflationniste et alors que la New York Times Company, société cotée en Bourse, est financièrement prospère.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une