Accueil Société

Le robot de cuisine, le «couteau suisse» qui séduit toujours plus

Les ventes de ces appareils sont en forte hausse depuis le confinement. Avec leurs multiples fonctions, ils jouent presque le rôle d’un second de cuisine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 3 min

Combien de Belges ont-ils acquis un robot de cuisine durant le confinement ? Impossible de le savoir exactement. Mais fabricants et vendeurs s’accordent sur un point : ils ont constaté un boom des ventes durant la crise sanitaire, et, ensuite, un maintien de celles-ci à un niveau très satisfaisant.

« C’est assez simple à expliquer », affirme Caroline Vansteelandt, training manager chez Thermomix Benelux. « Durant le confinement, les gens n’ont plus pu sortir de chez eux. Beaucoup en ont profité pour cuisiner et ont découvert tout ce que les robots de cuisine pouvaient leur apporter dans cette optique. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Wathelet Michel, samedi 10 décembre 2022, 21:34

    j'ai un robot Kenwood depuis presque 50 ans. Il commence a se faire vieux, mais j'aurais difficile de m'en séparer.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs