Accueil Monde Union européenne

Schengen: ce qui va changer dès le 1er janvier

L’Autriche a mis son veto à l’entrée de la Roumanie et la Bulgarie dans l’espace Schengen, les Pays-Bas ne voulaient pas de la Bulgarie…

Temps de lecture: 1 min

Le premier janvier, la Croatie rejoindra non seulement la zone euro mais aussi l’espace Schengen. Si le passage à la monnaie commune a été acté cet été, neuf ans presque jour pour jour après l’adhésion croate à l’Union européenne, l’entrée dans la zone de libre circulation ne l’a été que ce mercredi. Concrètement, dès le passage à l’an neuf, les contrôles aux frontières terrestres du pays avec la Slovénie et la Hongrie, maritimes dans les ports de l’Adriatique pour les ferries venant d’Italie, seront levés. Même mesure, mais à compter du 26 mars, pour les aéroports.

En revanche, la Roumanie et la Bulgarie, elles aussi candidates à l’espace Schengen, se sont fait recaler. Malgré l’avis de la Commission : celle-ci avait répété, mi-novembre, que les deux pays, qui patientent dans l’antichambre depuis dix ans, étaient prêts. Mais Bucarest et Sofia se sont heurtées au veto de l’Autriche (rejointe, sur le dossier bulgare, par les Pays-Bas). Or, la décision requiert l’unanimité et, malgré diverses tentatives de compromis de dernière minute, le passage au vote, coup de poker de la présidence tchèque, n’a pas payé.

afp_com-20221208T165136Z-doc-32zv2aw-20221208-165313.jpg

 

À lire aussi Union européenne: le ton se durcit sur l’asile, s’assouplit sur la migration légale

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une