Accueil Société

Peut-on détester Noël?

Fête commerciale, disputes familiales, cadeaux trop nombreux, perte d’un être cher… Chacun a sa raison de ne pas aimer cette période. Certains développent même des angoisses.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 5 min

Quand j’étais jeune, j’aimais recevoir des cadeaux. Mais, aujourd’hui, je n’aime plus fêter Noël car le caractère religieux n’y est plus. Même les non-croyants et les athées sont de la partie. Et c’est surtout devenu une fête commerciale à 100 %. Ce qui me contrarie, c’est de voir les surfaces qui débordent de nourriture alors que nous vivons dans une société où la pauvreté est grandissante, que même les banques alimentaires n’arrivent plus à suivre et que le fossé entre les riches et les pauvres est de plus en plus important. La semaine passée, je me suis retrouvé par hasard aux Plaisirs d’hiver. C’était bien beau, mais les trois quarts des échoppes, c’était de la nourriture. Heureusement qu’il y avait les jeux de lumière de la Grand-Place… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Warum Tùculo, vendredi 23 décembre 2022, 3:46

    J'aime bien Noël car il n'y a personne au bureau et tu peux poser tes congés quand les autres sont revenus, donc période de Noël X2 =mes vacances. Top. Merci Noël :-)

  • Posté par Patric Stun, mercredi 14 décembre 2022, 11:58

    C’est une fête comme une autre. Il y a donc ceux qui aiment et ceux qui n’aiment pas. Poser la question c’est donner l’impression qu’on ne peut qu’aimer.

  • Posté par dams jean-marie, mardi 13 décembre 2022, 13:23

    Bla bla Que chacun fasse ce qu'il veut c'est privé pas besoin de s'étendre dans les médias ! Nous sommes suffisamment infiltrés de toutes parts par les médias, influenceurs, influenceuses , stars de mes deux, réseaux "anti sociaux" , les politicards pourris , les religieux etc. Passons le plus de moment avec ceux que l'on aime et qui vous le rendent durant toute la durée de vie.

  • Posté par Vanhaelen Christine, lundi 12 décembre 2022, 11:49

    Hormis Laure, pour qui le Noël dernier a représenté un grave traumatisme affectif, je n’envie pas ces gens qui passeront Noël sur l’ordi ou devant la télé par peur des cadeaux et des rencontres avec leurs proches - ou pire encore, au nom de prétendues convictions "politiques" derrière lesquelles se cachent probablement un brin d’avarice et une grosse misanthropie. Certes on a le droit de passer Noël comme on le souhaite. Personnellement, toute conviction religieuse mise à part, j’aime Noël parce que c’est un moment un peu surrané de retrouvailles au creux de l’hiver. Et aussi, parce que les illuminations, ça brille et c’est beau - mais "ils" viendront encore dire que c’est cher et mauvais pour la planète et blablabla...

  • Posté par Hourdeau Chantal, vendredi 9 décembre 2022, 23:22

    C'est certain que le mois de décembre est celui que je n'aime pas du tout. A cause des fêtes et aussi parce qu'il fait plus vite noir. Pourquoi je n'aime pas Noël?? Déjà, avec un père qui buvait, on osait pas organiser quoi que ce soit. Donc, non, pas de grande tablée, pas de bons repas en famille non plus! On était ma maman, mon frère et moi et on jouait aux cartes! Mon père lui fêtait ça au bistrot!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs