Accueil Sports Hockey Équipes nationales

Euro Hockey Indoor: les Indoor Red Lions sont au pied du mur

Alors qu’elle avait le match en main face aux Pays-Bas, la Belgique a craqué dans le dernier quart-temps, comme face à l’Autriche. Une nouvelle défaite dans cet Euro qui complique sa tâche et qui l’oblige, à présent, à remporter ses 2 derniers duels pour disputer la petite finale.

Temps de lecture: 3 min

Les mines étaient graves et les visages fermés au moment de rejoindre les vestiaires du Sporthalle après la défaite face aux Pays-Bas (10-7). Alors comment expliquer ce véritable naufrage alors que la Belgique a mené 2 fois largement au score (5-1 à la 22e et 6-3 à la 29e) ? Le coach des Lions, Maxime Bergez, ne se cherchait pas d’excuses après avoir discuté longuement avec son groupe à quelques mètres du terrain. « Nous avons pris l’eau en fin de match car nous n’avons réussi à garder l’intensité que nous avions en en début de partie et nous n’avons plus réussi à mettre la pression sur notre adversaire lors du dernier quart. C’est dans le press où nous avons été trop passifs et les Néerlandais ont réussi à nous manipuler. La blessure de Max Plennevaux (entorse à la cheville, NDLR) nous oblige à tourner à 9 joueurs et cela a eu toute son influence. Et bien plus qu’hier puisque cela nous nous a empêché de mettre toute l’énergie défensive nécessaire en fin de partie. »

Un sentiment de gâchis

Les 5 buts inscrits par Philippe Simar, qui portent son total à 9 dans le tournoi, n’ont donc pas été suffisants pour venir à bout des Pays-Bas qui ont parfaitement gérer leurs moments forts et qui ont frappé de manière chirurgicale en profitant de chaque errement ou erreur des joueurs belges. Une deuxième défaite dans le tournoi (après celle face à l’Autriche) qui oblige, à présent, les Indoor Red Lions à réaliser un sans-faute lors de leur dernière journée de compétition. « Ces 2 victoires nous permettront d’atteindre notre premier objectif dans cet Euro à savoir disputer la petite finale et de prendre notre revanche face à l’un de nos adversaires rencontres lors de ces 3 premiers matches. Notre ambition de médaille est donc encore à notre portée. Il y a naturellement un énorme sentiment de gâchis car nous avons obtenu les opportunités de pouvoir atteindre plus que cet objectif et de pourquoi pas disputer la finale. Mais je pense surtout que l’on doit se rendre compte que d’avoir mené face à l’Allemagne et aux Pays-Bas démontre que nous avons franchi de grosses étapes. Auparavant, nous n’aurions jamais été dans le match. C’est frustrant de se faire rattraper mais cela prouve surtout qu’il nous reste encore une belle marge de progression à franchir. C’est la première fois que nous rivalisons avec les meilleures nations mondiales. Nous sommes encore juste en-dessous mais nous ne sommes plus très loin. »

Surmonter la déception

Pas le temps de gamberger donc pour finir ce Championnat d’Europe en beauté au moment d’aborder les 2 derniers duels programmés samedi, face à la République tchèque (10h15) et à la Suisse (20h45). Le groupe va devoir rester soudé et surmonter ses frustrations face à 2 nations qui ne se présenteront certainement pas en victimes consentantes. C’est au caractère que les Red Lions vont devoir aller conquérir cette place pour la petite finale. Mais pour y parvenir, ils devront faire preuve de lucidité et d’abnégation pour éviter de gâcher leurs chances de démontrer qu’ils ont bel et bien franchi plusieurs paliers au cours de ces dernières années et qu’ils peuvent revendiquer une place au sommet du hockey indoor européen et donc mondial.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Equipes nationales

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Hockey, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb