Accueil Sports Cyclisme Tour de France

Depuis Lucien Van Impe, les Belges sont en quarantaine

En 1976, le lutin de Mere, pur grimpeur, remportait le Tour. Le dernier gagné par un Belge. Mais cela, personne ne pouvait l’imaginer à l’époque… Nous l’avons interrogé en compagnie de notre consultant Johan Museeuw.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’humilité permet l’authenticité à travers plusieurs générations. C’est pour cela que Lucien Van Impe est toujours aussi populaire lorsqu’il marche aux bras de son épouse Rita sur la place de Lokeren, comme c’était le cas le jour de notre rencontre. Il n’a plus de permanente dans les cheveux ni de bandana pour les retenir. Son sourire traduit une joie de vivre qui ne l’a pas quitté, comme si cet homme n’avait jamais dû affronter les complications engendrées par la vie.

Sa discrétion, autant que sa modestie, a un effet inverse depuis quelques semaines car jamais, dit-il, il n’a été autant sollicité par la presse.

Pour évoquer les 40 ans de sa victoire au Tour, la dernière d’un Belge, ce que personne ne pouvait imaginer à l’époque où notre pays surfait sur les courses comme un Basque sur les rouleaux des plages d’Hendaye.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Tour de France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs