Accueil

Antoinette Spaak sur le Brexit: «Les 6 pays fondateurs doivent se mobiliser»

En pensant à son père Paul-Henri Spaak, Antoinette Spaak a pleuré à l’annonce du Brexit. Son témoignage dans notre supplément spécial, ce samedi, « L’onde de choc du Brexit »

Primeur - Chef du service Forum Temps de lecture: 3 min

Samedi dernier, lors du « Grand Oral La Première Le Soir », Antoinette Spaak a avoué qu’elle avait pleuré à l’annonce du Brexit en pensant à son père, Paul-Henri Spaak, l’ex-premier ministre et ministre des Affaires étrangères qui, le 25 mars 1957, signa le Traité de Rome au nom de la Belgique – et, avant cela, avait passé la guerre à Londres avec le gouvernement belge en exil…

Dans quel état d’esprit êtes-vous une semaine après le référendum ?

L’attitude de Cameron continue à me laisser un goût amer. C’est lui, et personne d’autre, qui a décidé qu’il fallait organiser ce référendum. Il l’a fait pour lui et pour son parti, absolument pas pour le bien de la Grande-Bretagne. Il a été battu… et il démissionne. Je trouve que c’est fort de café, tout de même ! J’ai été jusqu’à me demander s’il fallait vraiment appliquer ce référendum, mais il faut une continuité dans la politique, ou les gens n’y comprendraient plus rien ; il y aurait même un risque de révolte chez ceux qui ont gagné.

Le rejet de l’Europe dépasse les Îles britanniques. Comment en est-on arrivé là ?

La première génération qui a construit l’Europe avait connu la guerre et la réconciliation d’après 1945. Mais comme l’a dit Jacques Delors, l’Union économique et monétaire, ce n’est pas sexy… Et puis la Commission a pris un certain nombre de décisions que les gens ont pris comme autant de tracasseries : sur les ascenseurs, les camemberts ou la taille des bananes. L’Europe est peu à peu devenue un repoussoir. Avec Barroso, ça a été la fin de tout. Il s’est mis à la suite du Conseil des ministres et il n’a pas utilisé son poids politique pour défendre une Europe proche des citoyens. Les gens ont perdu la perception immédiate de l’utilité de l’Europe.

Ce désamour est irrémédiable ?

Non. Dans la rue, les gens m’arrêtent et me demandent : « Pourquoi l’Europe ne fait pas ceci ou cela ? »… En fait, ils ne sont pas contre l’Europe, ils sont contre la politique menée par l’Europe depuis 20 ans. Je pense que les six pays fondateurs doivent constituer un noyau dur et se mettre d’accord sur un objectif très clair : la mise en place d’une Europe fédérale qui s’attaquerait à une série bien précise de problèmes extrêmement proches des citoyens. On pourrait ensuite élargir ce cercle aux pays de l’Eurozone. Quant à ceux qui ne veulent pas s’engager dans ce processus, il faut être extrêmement clair avec eux : si vous voulez continuer à bénéficier des fonds et des aides européens, vous devez respecter un certain nombre de choses et de valeurs.

Après l’onde de choc: un supplément spécial Brexit

Ce samedi, Le Soir donne la parole à des grands témoins autour du Brexit.

Temps de lecture: 1 min

8 jours après le vote en faveur du Brexit en Angleterre, Le Soir sollicite une vingtaine de témoins et d’experts pour évaluer, analyser, décrypter les conséquences de la décision anglaise de tourner le dos à l’Union Européenne.

Dans nos éditions de ce week-end, un supplément de 14 pages, « Brexit : l’onde de choc », avec les contributions de personnalités de tous horizons, parmi lesquelles - entre autres - William Boyd, Michel Onfray, Massimo D’Alema, Romano Prodi, Jean-Claude Trichet, Thomas Piketty, José Bové ou Jane Birkin.

brexitsupp

Parmi ceux-ci, Amélie Nothomb qui nous a adressé un mot manuscrit.

Retrouvez en exclusivité les témoignages d’Antoinette Spaak et Jean-Claude Trichet.

Antoinette Spaak, «Les 6 pays fondateurs doivent se mobiliser»

Jean-Claude Trichet: «Le repli sur soi serait aberrant»

« Profitez de notre dossier spécial pour découvrir tous les contenus numériques du Soir pendant l’été : abonnez-vous et recevez un mois d’essai offert ! »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Nos témoins sur le Brexit

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs