Accueil Sports Coupe du monde

Un Mondial qatarien moins «politique» qu’annoncé

On annonçait des actions de protestation sur les pelouses et dans les tribunes, un boycott des matchs dans les salons… La fronde est restée circonscrite à « la vieille Europe » et a rapidement pris fin lorsque le ballon a commencé à rouler.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 7 min

Corruption, non-respect des droits sociaux et des différences, gabegie environnementale… on a beaucoup parlé de morale et d’éthique avant le coup d’envoi de la Coupe du monde qatarienne. Certaines équipes européennes ont même haussé le ton et promis des actions symboliques durant les matchs. Un mois plus tard, quel bilan extra-sportif peut-on tirer ? Ce Mondial 2022 a-t-il été aussi « politique » qu’annoncé ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dr Mi, samedi 17 décembre 2022, 21:26

    Arrêtons de minimiser, cette cdm est la plus politisée de tous les temps !

Aussi en Coupe du monde au Qatar

Analyse Lionel Messi, le plus grand de tous les temps?

Lionel Messi enfin sur le toit du monde. L’Argentin a complété son armoire à trophées et hérite d’une place encore plus confortable à la table des plus grands. À 35 ans, il pourrait même s’offrir le luxe de présider cette assemblée de légendes.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs