Accueil Monde Union européenne

Comment l’Europe veut accélérer ses réductions d’émissions de CO2

Parlement et Conseil européens se sont accordés ce week-end sur un train de mesures pour espérer atteindre l’objectif climatique des 27 à l’horizon 2030. Grosses industries polluantes mais aussi ménages et petites entreprises sont concernés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

Historique, ambitieux, totalement insuffisant. Les adjectifs ne manquent pas pour qualifier l’important accord intervenu dans la nuit de samedi à dimanche entre les négociateurs du Parlement européen et les Etats-membres réunis au sein du Conseil. Leur compromis, basé sur les propositions de la Commission, porte sur le renforcement d’un des principaux outils visant à concrétiser Fit for 55, le plan climatique européen qui doit permettre à l’Union de réduire de 55 % ses émissions polluantes (de CO2 et de méthane principalement) d’ici 2030 comparativement à 2005. Ce moyen majeur, musclé ce week-end, c’est l’European Emissions Trading System (ETS), le marché européen des quotas d’émissions surnommé communément « droits de polluer ».

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, lundi 19 décembre 2022, 0:36

    Ca ne marchera pas...

  • Posté par FR. W., dimanche 18 décembre 2022, 22:31

    En se décidant pour un siège au lieu de faire la navette entre Strasbourg et Bxl ?

  • Posté par Penay François, dimanche 18 décembre 2022, 20:32

    La Flandre refuse l'accord. Elle protège son industrie et sa population. Ecolo l'accuse de dogmatisme. C'est l'hôpital qui se fout de la charité. Il n'y a pas plus dogmatique qu'écolo. L'Europe va saigner sa population encore un peu plus. Elle ne sait que taxer et, quand on voit ce qui est réalisé avec notre argent, il ne nous restera plus que nos yeux pour pleurer.

  • Posté par D L, dimanche 18 décembre 2022, 21:16

    L'UE signe à terme sa fin dans cet accord. Lorsque l'on sait que les efforts des autres sont soit significativement inférieurs, soit symboliques, soit inexistants, pour quelles raisons détruire notre civilisation sauf accord mondial, sinon statu quo.

  • Posté par Demonte JPCG, dimanche 18 décembre 2022, 19:43

    Encore et toujours l'écologie punitive : 45 Euros la tonne de taxe pour le chauffage des particuliers avec une maigre compensation pour les plus pauvres. Visiblement ces taxes 'écologiques' arrangent bien nos dirigeants.

Plus de commentaires

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs