Accueil Culture Mode

Décès de Vivienne Westwood: trois raisons de ne pas oublier the Queen… of Punk

La créatrice de mode britannique Vivienne Westwood s’est éteinte à l’âge de 81 ans. Trois raisons de ne pas l’oublier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Cette fois, punk is dead. Pour de bon. Vivienne Westwood, l’une des créatrices les plus originales et les plus engagées de l’histoire de la mode, devenue célèbre dès la fin des années 70, a cassé sa pipe. Oh oui, rebelle, sauvage, à la fois tournée vers le futur (de la planète) et le passé (des crinolines), cette femme-là était bien du genre à fumer la pipe.

Jusqu’au bout, les collections qu’elle concevait désormais avec son mari, le créateur autrichien Andreas Kronthaler, auront été puissantes, pertinentes et cohérentes. Trois choses à retenir de celle qui fut une immense influenceuse des décennies avant que le mot influenceuse ne soit inventé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Mode

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs