Accueil Culture Cinéma

Nid d’espions à la Cinémathèque française

Jusqu’au 23 mai, l’exposition « Top secret » célèbre les films d’espionnage, ses codes et ses figures intrépides à travers un parcours ludique et érudit. Décryptage.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 6 min

Que diriez-vous de jeter un œil sur les archives de la Stasi ? Emprunter le téléphone du KGB ? Utiliser le parapluie bulgare qui tire plus vite de votre ombre ? Avez-vous l’âme d’un espion du XXe siècle ou d’un espion du XXIe siècle ? Êtes-vous Ingrid Bergman dans Les enchaînés de Hitchcock ou Marlène Dietrich, l’Agent X27 de Josef von Sternberg ? 007 dans Octopussy ou plutôt un citoyen-espion à la Jason Bourne  ? Quelle que soit votre réponse, rendez-vous à la Cinémathèque française à Paris pour une exposition fascinante qui explore les relations imbriquées entre espionnage et cinéma, rendant compte de l’étendue et de la vitalité d’un sujet qui se déploie autant dans une histoire que dans une géographie mondiale. Et ce, jusqu’à nos jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs