Accueil Monde France

César 2023: l’Académie mettra en retrait toute personne accusée de «faits de violence»

L’Académie a publié un communiqué.

Temps de lecture: 1 min

L’Académie des César a décidé de mettre en retrait, pour sa prochaine cérémonie, les personnes mises en cause « pour des faits de violence », dans la foulée de l’affaire Sofiane Bennacer, jeune comédien révélé dans « Les Amandiers » mis en examen pour viols.

« Par respect pour les victimes (même présumées en cas de mise en examen ou de condamnation non définitive), il a été décidé de ne pas mettre en lumière des personnes qui seraient mises en cause par la justice pour des faits de violence », a affirmé l’Académie lundi dans un communiqué.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Giefvan Agathe, lundi 2 janvier 2023, 17:51

    Évidemment un exilé fiscal ou un exploiteur de travailleurs immigrés ne subira aucune exclusion. C'est de la justice de classe.

  • Posté par Giefvan Agathe, lundi 2 janvier 2023, 17:47

    Dangereux ! Il suffit à un nominé de créer de toutes pièces une accusation fantaisiste pour éliliner un adversaire mieux placé. On oublie la présomption d'innocence, c'est profondément antidémocratique !

  • Posté par lambert viviane, lundi 2 janvier 2023, 17:16

    Faits de violence ou faits de violence sexuelle ? Ou les deux ?

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une