Accueil Sports Football Football à l'étranger

Décès de Pelé: le président brésilien Lula a rendu hommage au «roi» Pelé (photos)

Le président du Brésil Lula a rendu hommage à Pelé à Santos dans le sud-est du Brésil.

Temps de lecture: 2 min

Le président du Brésil Luiz Inacio Lula da Silva s’est recueilli à Santos dans le sud-est du Brésil mardi matin devant le cercueil de Pelé exposé dans le stade de ses premiers exploits, où des dizaines de milliers de personnes ont afflué depuis la veille.

Arrivé près du stade en hélicoptère, Lula a aussitôt présenté ses condoléances à la veuve de Pelé en arrivant sous le grand auvent où le cercueil est exposé depuis lundi. Le chef de l’Etat a assisté ensuite à une brève cérémonie religieuse devant la dépouille de Pelé.

BRAZIL SOCCER PELE

FBL-BRAZIL-PELE-DEATH-WAKE-LULA DA SILVA (2)

Le défilé de supporters s’est poursuivi de façon ininterrompue toute la journée de lundi, puis toute la nuit. D’après TV Globo, quelque 150.000 personnes sont venues rendre un dernier hommage au triple champion du monde.

À la fin de cette veillée funèbre, qui aura duré 24 heures, le cortège funéraire doit traverser Santos à partir de 10h00 (14h00 en Belgique) et passera notamment devant la maison de la mère de Pelé, Celeste Arantes. Agée de 100 ans mais atteinte de troubles cognitifs, elle n’a pas conscience de la mort de son fils.

La dépouille de Pelé sera ensuite conduite jusqu’à sa dernière demeure, un mausolée spécialement érigé dans un cimetière, pour une cérémonie de rite catholique dans la stricte intimité familiale.

Edson Arantes do Nascimento, dit Pelé, a passé un mois à l’hôpital Albert Einstein de Sao Paulo jusqu’à sa mort jeudi à 82 ans des suites d’une insuffisance rénale et cardiaque, d’une bronchopneumonie et d’un adénocarcinome du côlon, selon le certificat de décès publié par des médias locaux.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Football international

Analyse Manchester City en pleine tempête

La Premier League (PL) accuse Manchester City d’avoir truqué ses comptes entre 2009 et 2018. Le club aurait menti sur ses revenus et les salaires des entraîneurs et joueurs au cours de cette période pour rester dans les limites des règles financières de la PL.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb