Accueil Léna

«En tant que femme, dans l’e-sport, on n’est généralement pas prise au sérieux»

Rebecca Kilanowski, ancienne mannequin de 28 ans, s’est reconvertie en joueuse professionnelle sur Call of Duty, un jeu vidéo de guerre.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Difficile, en voyant Rebecca Kilanowski s’avancer vers vous, d’imaginer cette jeune femme s’adonner parfois jusqu’à douze heures par jour aux jeux vidéo, plus particulièrement un, Call of Duty (CoD), un « first-person shooter », du terme anglophone désignant un jeu de tir où le joueur expérimente l’action comme s’il était lui-même le personnage principal. Un jeu de guerre, dans le cas présent. Et c’est justement là tout l’intérêt pour elle de déjouer les préjugés ou les attentes. Mais aussi toute la difficulté dans un univers, l’e-sport, de tradition très masculine et machiste. « La communauté des gamers est très dure d’un point de vue global sur les réseaux, et c’est malheureusement encore pire pour les joueuses », glisse-t-elle en préambule, d’une voix douce et posée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs