Accueil Ma Santé

Le «Veganuary», le défi food de janvier, bon pour la santé?

Au sortir des repas de fêtes où dinde farcie, gigot d’agneau et foie gras ont foisonné à gogo, certains se lancent le défi du « Veganuary ». Ne plus consommer aucun aliment d’origine animale le temps d’un mois, une bonne idée ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Alors que le souvenir des grandes tablées copieusement garnies est encore frais dans les mémoires, les bonnes résolutions annuelles sont sur le point de devenir concrètes. Pour pallier les excès de décembre, janvier rime souvent avec volonté de bien s’alimenter. Toutefois chez certaines personnes le « demain, je mange sain » se transforme en « demain, je mange végane ». En 2014, une ONG britannique a surfé sur la tendance des bonnes résolutions du 1er janvier pour lancer le défi du « Veganuary ». Le principe est simple : ne consommer aucun aliment d’origine animale durant 31 jours. La viande et le poisson bien sûr, mais aussi les produits laitiers et les œufs. L’objectif ? Inciter un maximum de monde à tester de nouvelles façons de s’alimenter de manière plus respectueuse de l’environnement et du bien-être animal. Selon une étude menée en janvier 2022 par iVOX à la demande de l’ASBL ProVeg, quatre Belges omnivores sur dix souhaitent manger moins de viande à l’avenir.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Goffin Baptiste, mercredi 11 janvier 2023, 7:44

    Trop souvent d'amalgame entre végétarien et vegan. Le végétarisme est un régime alimentaire tandis que le "veganisme" est une idéologie.. idéologie plutôt opportuniste qui ne tient guère la route globalement telle quelle. Il pose de nombreuses questions car il propose surtout de supprimer tout ce qui vient des animaux mais pas comment les remplacer. Comment ne pas remplacer l'animal par le synthétique? Comment produire des végétaux sans fumure animale sans utiliser des engrais chimiques? Etc.Bref en attendant une base scientifique et écologique on est surtout dans de la bonne conscience individualiste.

  • Posté par Deflandre Catherine, samedi 21 janvier 2023, 17:01

    Le terme qui devrait être utilisé dans cet article est celui de "végétalien". On peut utiliser de la fumure animale, par contre, on ne peut pas tuer les animaux qui la fournissent.

  • Posté par Docquier Gael , jeudi 5 janvier 2023, 16:59

    Wokisme... Au lieu de manger des animaux on préfère cramer la foret amazonienne

  • Posté par Docquier Gael , jeudi 5 janvier 2023, 16:59

    Wokisme... Au lieu de manger des animaux on préfère cramer la foret amazonienne

  • Posté par Deflandre Catherine, samedi 21 janvier 2023, 16:59

    Pour produire du soja pour nourrir le bétail... que tous ces foutus "wokes" de végans et de véganes ne mangent pas... donc je ne comprends pas bien ce commentaire. Les personnes véganes, justement parce que c'est un choix qui touche à tous les domaines, pas uniquement l'alimentation, ont en général une approche assez réfléchie de leurs choix.

Plus de commentaires

Aussi en Ma Santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs