Accueil Société Régions Bruxelles

Viol d’une jeune femme à l’ULB: l’inquiétant profil du suspect

Une jeune femme de 21 ans a été victime d’une agression sexuelle avec viol sur le campus de La Plaine à l’ULB. Le profil du suspect se précise.

Temps de lecture: 2 min

Le mercredi 28 décembre, aux alentours de 20h45, une étudiante de 21 ans a été victime d’une agression sexuelle avec viol sur l’un des campus de l’Université libre de Bruxelles. Les faits se sont produits sur le site de La Plaine où la jeune femme, inscrite en première année de bio-ingénieur, participe habituellement aux travaux pratiques et laboratoires.

Les parents de la victime ont dénoncé cette agression, décrivant le viol comme « particulièrement abject et sordide » et durant « un certain temps sans qu’aucune caméra ne repère le drame et qu’aucun service de gardiennage de l’ULB n’intervienne, et ce malgré les hurlements de la victime durant toute la durée de l’agression ».

De son côté, l’ULB indique que des agents de surveillance assurent au quotidien la sécurité des campus. « Les dispositifs de sécurité sont renforcés lors d’événements », a déclaré la porte-parole Ophélie Boffa. « Tant que l’enquête est en cours, nous ne pouvons donner aucune information complémentaire. »

L’université bruxelloise a, toutefois, décidé de se constituer partie civile aux côtés de la victime. La rectrice dit vouloir mettre tout en œuvre pour que la jeune femme puisse poursuivre son cursus. « Toutes mes pensées vont vers la victime de la terrible agression sexuelle qui a eu lieu il y a quelques jours sur le campus de la Plaine », insiste Annemie Schaus. « Nous l’avons contactée dès que nous avons été avertis de l’agression dont elle a été victime, afin de lui apporter notre aide et lui signifier notre sympathie. Les violences à caractère sexuel sont intolérables. L’université mène depuis plusieurs années une politique volontariste pour les endiguer. Nos campus universitaires doivent être des lieux sûrs pour toutes et tous. »

Le profil du suspect se précise

Ce jeudi matin, nos confrères de SudInfo donnent quelques précisions quant au profil du suspect. Un suspect déjà connu de la justice après avoir été condamné à 30 mois de prison ferme pour avoir blessé mortellement un SDF.

Placé en détention dès le mois de juin 2021 pour cette affaire, il a ensuite été libéré sans condition après son procès fin août 2022.

Le parquet confirme que le suspect comparaîtra vendredi 6 janvier devant la chambre du conseil.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Dupont Vincienne, jeudi 5 janvier 2023, 19:09

    Justice belge de m….

  • Posté par Usual Suspect, jeudi 5 janvier 2023, 18:54

    Pourquoi Le Soir diffuse une information incomplète, sans photo utile et après tous les autres médias ? Serait-ce parce que toute information doit être filtrée, diluée, aseptisée et rendue inodore, incolore et indolore ? C'est vrai qu'une grande partie de la population est composée de bisounours, de gens bien-pensants naïfs et trop influencés, mais de là à masquer la vérité...

  • Posté par El Cabron Nicolas, jeudi 5 janvier 2023, 12:56

    @ L PY - Et qui vous dit que la requalification a été demandée par les avocats?

  • Posté par L PY, jeudi 5 janvier 2023, 12:37

    J'espère que les avocats de cette crapule qui ont fait requalifier une volonté de tuer en coups et blessure de sorte qu'il n'a même pas passer 3 ans en prison dorment bien.

  • Posté par K M, jeudi 5 janvier 2023, 12:04

    Voila malheureusement ce qui arrive quand on additionne le laxisme prôné par les politiques, la justice, les médias et il faut bien le reconnaître aussi par les universités!

Plus de commentaires

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo