Accueil Sports Football Football à l'étranger Euro 2016

Après l’échec de l’Euro, qui pour succéder Marc Wilmots?

Ce lundi, Marc Wilmots est toujours le sélectionneur des Diables rouges. Mais le sera-t-il encore début septembre, à l’ouverture de la phase de qualification pour la Coupe du monde ? Quatre scénarios existent, entre lesquels il va bien falloir trancher...

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 7 min

1 Wilmots s’accroche

Rien n’oblige Marc Wilmots à démissionner. Son contrat court en effet jusqu’en 2018 et le sélectionneur avait évité de fixer un objectif minimal. Pourtant, contrairement à la sortie de la Coupe du monde, où seuls ses détracteurs avaient jugé son bilan insuffisant, il a quitté l’Euro avec une image écornée. Après une telle désillusion – pas tant dans le fait de se faire sortir en quart que de passer à côté de la montre en or au vu du tableau dégagé dont les Diables avaient hérité –, rester en poste risque d’être compliqué. D’abord pour lui-même. L’homme franc, honnête, loyal, patriote et responsable, toutes qualités qu’il érige en valeurs, ne peut décemment pas s’accrocher à son contrat de deux ans comme à une bouée de sauvetage. Cela ne collerait pas à ce qu’il véhicule et nuirait gravement à la suite de sa carrière.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Irène Finet, mardi 5 juillet 2016, 17:19

    L'Islande accueille ses joueurs en héros. Pourtant, ils n'ont pas gagné la coupe ! En Belgique, on tire à boulets rouges sur Wilmots. On fait une croix sur tout le travail antérieur accompli et on juge sur un match. Pourtant la veille du match, tous les commentateurs considéraient comme "coup dur" le fait que 2 joueurs étaient blessés. J'en conclus que les Islandais sont moins ingrats que les belges !!!!

  • Posté par Irène Finet, mardi 5 juillet 2016, 17:19

    L'Islande accueille ses joueurs en héros. Pourtant, ils n'ont pas gagné la coupe ! En Belgique, on tire à boulets rouges sur Wilmots. On fait une croix sur tout le travail antérieur accompli et on juge sur un match. Pourtant la veille du match, tous les commentateurs considéraient comme "coup dur" le fait que 2 joueurs étaient blessés. J'en conclus que les Islandais sont moins ingrats que les belges !!!!

Aussi en Euro 2016

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs