Accueil Culture Livres

La rentrée d’hiver, c’est 517 romans

Le billet d’humeur de Jean-Claude Vantroyen.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 2 min

On vous le jure, on va combattre la surproduction éditoriale de ces dernières années ! C’est le leitmotiv de nombreux éditeurs. Mais il n’est guère suivi d’effets. Effectivement, la rentrée d’été 2022 a été la plus basse depuis plus de 20 ans : 490 romans parus entre le 18 août et la fin octobre ; moins 6 % par rapport à 2021, mais ce n’était quand même qu’une modération assez légère surtout suscitée par l’augmentation du prix du papier. Par contre, la rentrée d’hiver, elle, habituellement moins lourde que celle d’été, va être plus abondante en 2023 : 517 romans sur les mois de janvier et février. C’est moins qu’en 2022 (545) mais plus qu’en 2021 (493) et 2020 (481). Et surtout plus, donc, que la dernière rentrée d’été.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par lambert viviane, dimanche 8 janvier 2023, 19:01

    Quelle gabegie ! Les livres sont produits comme les vêtements en Chine : usage unique.

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs