Accueil Monde Amériques

Lula, Charles Michel, Emmanuel Macron… les réactions à l’invasion des lieux de pouvoir au Brésil

Le président brésilien a promis de punir tous les bolsonaristes responsables des saccages.

Temps de lecture: 1 min

Le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva a condamné dimanche l’invasion des lieux de pouvoir à Brasilia par des « vandales fascistes » et a décrété une « intervention fédérale » sur les forces de l’ordre pour reprendre en main la sécurité de la capitale.

« Nous allons tous les retrouver et ils seront tous punis », a déclaré au sujet des bolsonaristes responsables de saccages Lula, investi président il y a seulement une semaine, depuis Araraquara, dans l’Etat de Sao Paulo.

Charles Michel, président du Conseil européen, a également réagi. « Soutien total au président Lula da Silva, démocratiquement élu par des millions de Brésiliens à l’issue d’élections équitables et libres », a tweeté le responsable européen.

Emmanuel Macron, le président français, a, lui, appelé à « respecter » les institutions et a réitéré son soutien à Lula.

À lire aussi Brésil: Lula sera-t-il le sauveur de l’Amazonie?

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Amériques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une