Accueil Monde Europe

Lützerath: la ZAD qui divise les écologistes allemands

Les écologistes ont accepté l’agrandissement d’une des mines les plus polluantes d’Europe contre une sortie plus rapide du charbon. Ils se sont mis à dos tous les activistes climatiques.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Ils arrivent par centaines à Lützerath, comme Kiri (1), pour « sauver la planète ». « Je n’avais encore jamais trouvé un endroit pour m’engager concrètement, explique-t-il. Mais ici, on a un front réel pour l’écologie », se félicite-t-il.

Installés depuis 2020 dans ce hameau abandonné de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, au cœur des industries de la chimie et de l’aluminium, les activistes climatiques de tous horizons se préparent à une intervention de la police, sans doute la plus importante de l’histoire de la région. Prévue ce mercredi, l’expulsion pourrait durer plusieurs jours.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Grunchard Francis, mardi 10 janvier 2023, 11:07

    Le charbon devrait déjà être interdit et sanctionné par l'Europe (si elle n'était pas influencée par les Allemands). Trop drôle ces écologistes, comme-ci la combustion du charbon n'emettait aucune particule fine!

  • Posté par Rahman Mehdi, mardi 10 janvier 2023, 5:02

    Ah s'ils n'avaient pas fermé leurs centrales nucléaires...

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs