Accueil Marché de l’art

2022, une année sonnante et trébuchante chez Elsen

L’année passée s’est bien terminée pour la maison bruxelloise Elsen & ses fils qui a réalisé avec sa dernière vente de décembre quelques chatoyants résultats.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

C’était la vente publique nº 153 des 9 et 10 décembre. S’y dispersaient près de 2.000 lots de monnaies antiques, mondes grec et celtique, empire romain, Moyen Âge, Belgique, médailles et décorations… On attendait notamment au tournant le lot 1.101, un double florin à piéfort en argent (Anvers, 1600) frappé des bustes cuirassés à large fraise d’Albert et Isabelle, ducs de Brabant (estimé 15.000 €) ; une pièce belge de 40 francs de 1834 au profil de Léopold Ier (estimée 20.000 €) ; ou cet essai de Lavrillier en or (France, IIIe République, 5 francs, 1933), estimée 10.000 €. Les trois, respectivement, se sont envolées à 19.000, 38.000 et 26.000 €.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Marché de l’art

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs