Accueil Société

Les médecins assistants mettent les hôpitaux en demeure

La convention qui règle les relations entre médecins assistants et hôpitaux ne serait pas respectée. Les premiers laissent jusqu’au 31 janvier aux seconds pour régler quatre points litigieux. Au-delà, ils menacent d’actions en justice.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Ils avaient promis une grande annonce en guise de vœux au monde hospitalier. Ils ont tenu parole : les médecins spécialistes en formation viennent d’expédier à l’ensemble des hôpitaux francophones un courrier recommandé le mettant en demeure de respecter la législation sociale.

On parle bien ici des assistants, des médecins déjà diplômés poursuivant une spécialisation en milieu hospitalier. Ils sont 3.200 à l’échelle de la Fédération Wallonie-Bruxelles et bénéficient d’un statut sui generis  : une situation hybride croisant les conditions de travail des étudiants (qu’ils ne sont plus tout à fait) et des employés (qu’ils ne sont pas réellement).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

9 Commentaires

  • Posté par GIELEN PIERRE, jeudi 12 janvier 2023, 19:01

    les assistants en formation en médecine générale sont soumis aux mêmes règles et sont en plus beaucoup plus isolés face à leur maître de stage. Qu'en est-il exactement sur le terrain de la MG? je pense que l'employeur (ce qui du fait du statut "sui generis n'est pas tout le cas) et celui qui cote le stage devrait être 2 personnes différentes et indépendantes Pierre Gielen Maître de stage en MG

  • Posté par lambert viviane, mercredi 11 janvier 2023, 17:50

    Ce serait bien que les patients n'en bavent pas et que toutes les spécialités soient assurées !

  • Posté par Rakic Jean-Marie, mercredi 11 janvier 2023, 12:35

    Tout apprentissage digne de ce nom nécessite d'en baver un peu... Le reste est du blabla qui est le reflet de notre société actuelle qui dérive de plus en plus vers la controlite au lieu de penser à produire un peu plus de biens...

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 11 janvier 2023, 17:33

    Paroles d'ignorant. Qui sera le premier à se plaindre d'une erreur commise par un de ceux qui en auront bavé un peu trop...

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 11 janvier 2023, 14:24

    Il vaut mieux ne pas laisser sa santé entre les mains de quelqu'un qui n'a plus dormi depuis trop longtemps, ne trouvez-vous pas?

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs