Accueil Opinions Chroniques

«Déjà vu»: En Amérique, les archives du pouvoir appartiennent au peuple

Comme Trump, Biden a omis de restituer d’anciens documents classifiés. Un oubli fâcheux dans un pays où les anciens présidents et vice-présidents ne peuvent conserver la moindre archive officielle.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 5 min

Une dizaine de documents classifiés empruntés par Joe Biden à l’époque où il était vice-président des États-Unis ont été découverts à Washington, dans un bureau qu’il utilisa de 2017 à 2020 comme lieu de travail. Ses avocats les ont remis à la National Archives and Records Administration, chargée de conserver ce type d’actes en lieu sûr.

CNN croit savoir que ces papiers comprennent des notes de renseignement et des documents d’information sur l’Ukraine, l’Iran et le Royaume-Uni. Un procureur a été chargé de les passer en revue tandis que le FBI a ouvert une enquête sur cette négligence, qui pourrait tomber sous le coup d’une loi fédérale sur l’espionnage punissant « la collecte, la transmission ou la perte d’informations de défense ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs