Accueil Sports Football Football à l'étranger France

Retour gagnant de Lionel Messi au PSG: «Il paraît apaisé, léger et très en forme sur un plan physique»

Pour son premier match de champion du monde, Lionel Messi a offert quelques jolis gestes et un but au Paris Saint-Germain pour battre Angers (2-0) et conforter son avance en tête de la Ligue 1, mercredi pour le compte de la 18e journée.

Temps de lecture: 3 min

Battu chez son dauphin Lens la précédente journée (3-1), le PSG reprend six longueurs d’avance grâce notamment à son génie argentin, les Sang et Or ayant été tenus en échec à Strasbourg (2-2). Merci Leo ! Messi se trouve notamment au départ du but d’Hugo Ekitike (5e), et à la conclusion d’une longue séquence devant la surface angevine, servi par Nordi Mukiele (71e), un but à la limite du hors-jeu validé par l’arbitre vidéo.

« Leo avait bien récupéré, il paraît apaisé, léger, très en forme sur un plan physique. Avec Leo ça donne un autre visage à l’équipe », a salué l’entraîneur parisien Christophe Galtier.

Malgré ces quelques éclairs du septuple Ballon d’Or, de retour après avoir longuement fêté la troisième étoile de l’« Albiceleste », le match est resté morne. Mais cela suffit pour coiffer la couronne officieuse de champion d’hiver, en cette période de galette des rois.

Certain de terminer en tête à l’issue des matches allers, le champion de France en titre n’a pas été très convaincant, avec Neymar, de retour de suspension, mais sans Kylian Mbappé, en reprise après avoir décalé un peu ses vacances par rapport à celles de la « Pulga ».

Le SCO lui est assuré de rester à la dernière place à mi-parcours, à quatre longueurs de Strasbourg (19e).

La feinte de Messi

Angers n’a pas été ridicule, mais repart battu pour la dixième fois d’affilée en Ligue 1, un calvaire faiblement éclairé par la victoire aux tirs au but à Strasbourg (0-0, 5-4 t.a.b.) en Coupe de France.

Des points à Paris ne figuraient probablement pas sur le tableau de marche, mais les hommes d’Abdelaziz Bouhazama, le nouvel entraîneur depuis novembre, ont trois matches cruciaux pour l’opération maintien contre Clermont puis deux concurrents directs, Brest et Ajaccio.

Des points, le PSG peut en marquer 50 s’il s’impose à Rennes pour la dernière journée des matches allers, un rythme ébouriffant. Pourtant l’équipe de Christophe Galtier n’a brillé que par séquences mercredi, portée donc par Messi.

Le premier but vient d’une de ses inspirations, une feinte de corps et un décalage astucieux pour Nordi Mukiele, dont le centre est converti en but par Hugo Ekitike (5e).

Le SCO impuissant

En plus du but du K.-O., Messi a aussi déposé un coup franc sur la tête de Sergio Ramos, contré par Paul Bernardoni (25e), puis servi dans l’espace Juan Bernat, mais Ekitike a buté sur le gardien (59e).

Un autre geste de classe de Messi aurait mérité meilleur sort, une louche pour Neymar qui a marqué de volée, mais le but a été refusé pour un léger hors-jeu du Brésilien (82e).

Impuissant malgré sa bonne volonté, le SCO a surtout vu jouer la Pulga. Angers n’a été vraiment dangereux qu’une fois, une frappe trop enlevée d’Abdallah Sima, pourtant bien placé (61e).

Juste après, le Sénégalais a été remplacé par Sofiane Boufal, un autre héros du Qatar, pour son premier match depuis la quatrième place du Maroc au Mondial (62e).

Autre entrée intéressante, mais pour l’avenir, celle du très prometteur Warren Zaïre-Emery, 16 ans seulement, 19 de moins que Messi, même si le « Titi », acclamé par le Parc des princes, espérait être titulaire en l’absence de Marco Verratti, forfait, comme il l’avait été en Coupe de France à Châteauroux (3-1).

Mais les plus belles ovations ont été réservées à l’idole argentine. Le PSG n’a pas fêté le titre de champion du monde de son numéro 30, obtenu contre la France, mais le Parc lui a réservé son chant : « Meeessi ! Meeessi ! » au moment de tirer un dernier coup franc. Le génie est de retour.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb