Accueil Société

Francisca Bostyn (Sûreté de l’Etat): «Espions russes, Parlement européen, criminalité organisée… notre rôle est de protéger la démocratie»

Alors que le service civil de renseignement belge est en pleine mutation, sa patronne, Francisca Bostyn, détaille ses principaux défis. Notamment : une nouvelle approche pour le crime organisé. Entretien événement.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 14 min

Débit de mitraillette et discours bien préparé. C’est avec une pointe d’appréhension que Francisca Bostyn (45 ans), désignée administratrice générale ad interim de la Sûreté de l’Etat en mai 2022, a longuement reçu Le Soir et Knack pour la première interview de sa carrière. La seconde femme de l’Histoire à diriger le service connaît le monde de la sécurité belge comme personne, elle qui est passée par presque toutes les institutions qui comptent. Francisca Bostyn navigue de l’espionnage russe au scandale qui frappe le Parlement européen, en passant par la menace des mafias de la drogue, avec l’aisance de celle qui connaît ses dossiers. Elle déclare : « En 2023, la Sûreté sera là pour les Belges ».

C’est le message que vous voulez leur adresser à travers cet entretien ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par STORDIAU Pierre, jeudi 12 janvier 2023, 23:18

    Faut aussi neutraliser la cybercriminalité qui sévit à travers internet; les trolls et leurs propagandes dans les médias ... Cela s'appelait "5ième colonne" autrefois.

  • Posté par Sa De, jeudi 12 janvier 2023, 22:26

    ?

  • Posté par Martin Roland, jeudi 12 janvier 2023, 21:43

    Les extrêmes (de droite comme de gauche) finissent par se rejoindre dans la violence.

  • Posté par Retine Marc, jeudi 12 janvier 2023, 18:38

    La sûreté de l'Etat n'a jamais été aussi nécessaire que maintenant, à condition de surveiller toutes les tendances dangereuses. En les années 80 les CCC ont été rapidement décapités... les tueurs du Brabant eux mourront dans leur maison de repos au soleil.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, vendredi 13 janvier 2023, 9:32

    En effet. Mais je ne voudrais pas me trouver à la place de Mme Bostyn. Le "boulot" donne l'impression d'être particulièrement épuisant. Les "cernes" sur la première photo parlent d'eux-mêmes (sans moquerie aucune).

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs