Accueil Culture Livres

Réorganisation des Editions Jourdan: tension sur les créances de 800 auteurs

Le tribunal reporte le plan de réorganisation judiciaire de l’éditeur Jourdan. Alors que les auteurs étaient quasi absents d’un premier plan d’apurement, l’éditeur affirme vouloir les intégrer tous et les payer à 100 %.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Lorsqu’un éditeur fait la culbute, ses auteurs ne sont-ils rien d’autre que des créanciers très ordinaires ? En une douloureuse piqûre de rappel, c’est ce que confirme l’actualité judiciaire. Rétroactes.

Fin juillet 2022, l’une des maisons d’édition de taille modeste de Belgique francophone, les Editions Jourdan, de Waterloo, était placée sous protection judiciaire face à ses créanciers. Comme le souhaitait l’éditeur, les dettes sont alors gelées, soumises à « sursis », et s’ouvre pour six mois la première phase d’une procédure dite de « réorganisation judiciaire » censée venir à son terme ce 23 janvier. Ce jour-là devrait être celui du couperet : soit la relance de manière consensuelle, soit le dépôt de bilan.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs