Accueil Opinions Éditos

Il faut mettre les moyens pour protéger la démocratie

Dans un entretien exceptionnel, la n º1 de la Sureté de l’Etat annonce une nouvelle approche pour le crime organisé. On ne peut que saluer le retour de la Sûreté pour des opérations menées en lien avec la police et la justice contre la criminalité organisée.

Article réservé aux abonnés
Editorialiste en chef Temps de lecture: 3 min

C’est une interview rare qu’accorde au Soir Francisca Bostyn, la patronne ad interim de la Sûreté de l’Etat ; et pour cause, les services de renseignement préfèrent se faire oublier. Il n’empêche, le moment est plutôt bien choisi car l’organisme a enregistré des succès récents, avec l’expulsion d’espions russes, la conclusion de dossiers de terrorisme et d’extrémisme et surtout l’enquête pour ingérence à l’origine des révélations du scandale de corruption au Parlement européen. Trop de lumière n’est pas désiré mais un peu permet de montrer que la place de Bruxelles, particulièrement visée en raison de la présence de l’Otan et des instances européennes, est entre de bonnes mains.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Deroubaix Jean-Claude, vendredi 13 janvier 2023, 15:53

    Pour protéger la démocratie, ce qui manque c'est surtout la sécurité sociale (que l'on remplace par la pauvreté, les contrats précaires), la sécurité sanitaire (où les hôpitaux périclitent au profit de Barnum de vaccination généralisée avec des produits mal évalués, et inefficaces mais productifs de masses d'argent pour les actionnaires de l'industrie pharmaceutique) , la sécurité judiciaire (où la transaction pénale et fiscal remplace les cours à trois juges). Les pouvoirs exorbitants de la Sûreté de l'Etat, la fronde la police contre les juges ne contribuent jamais à l'amélioration de la démocratie mais à alimenter les solutions anti-démocratiques.

  • Posté par STORDIAU Pierre, vendredi 13 janvier 2023, 19:13

    Votre charge contre la vaccination ... est une hérésie : je vous invite a regarder la Chine qui l'avait remplacée par une politique "zéro Covid" qui a totalement échouée.

  • Posté par Lambotte Serge, vendredi 13 janvier 2023, 12:17

    il faudrait d'abord vider l'abcès aux communautés Européennes.

  • Posté par Bricourt Noela, vendredi 13 janvier 2023, 11:08

    C'est juste le contraire qui a été fait en affaiblissant le plus possible le Pouvoir Judiciaire. Il n'existe aucune volonté politique. On crée un parquet spécial pour les excès de vitesse...Cela dit tout sur les objectifs politiques.

  • Posté par Adolphe BoniZeur, president du Waalse Belang cheznous.be, vendredi 13 janvier 2023, 7:54

    Protéger le régime, pas le peuple. Comme le KGB.

Plus de commentaires

Aussi en Éditos

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs