Accueil Culture Musiques

Presley, Kennedy et les autres: dynasties de tragédies

La chanteuse Lisa Marie Presley, fille unique d’Elvis, est morte jeudi à l’âge de 54 ans.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Dans la tragédie grecque, c’est comme ça tous les jours. Les enfants des dieux, souvent, connaissent d’horribles destinées. Nous, dans la vraie vie, on n’arrive pas à s’habituer. La fille du King s’effondre et les arbres généalogiques les plus sombres de l’histoire du rock, de la politique ou du cinéma nous reviennent en mémoire.

En tête, sans commune mesure, les meurtres, overdoses et accidents d’avion, de ski ou de canoë du clan Kennedy : RIP Joseph, John, Bobby, David Anthony, Michael, John Jr, Saoirse, Maeve… Une malédiction digne de celles qui hantaient l’Olympe. Aujourd’hui, la disparition de Lisa Marie Presley, deux ans après le suicide de son fils Benjamin Keough, fait définitivement entrer la famille du King dans les dynasties au destin tragique : celles des Onassis, des Getty, des Brando, des Hugo, Agnelli, Gandhi, Bhutto, Pahlavi et Romanov…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Jean Luc, samedi 14 janvier 2023, 5:12

    M'enfin ! Tu es complètement hors sol, mon pote ! Tout le monde s'en fout, de Presley et de sa fille !

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs