Accueil Société

Les conditions de détention de Salah Abdeslam critiquées

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

« Qui a eu cette idée de lui donner une salle de sport privée ? » Au lendemain des révélations du Journal du dimanche (JDD) sur les conditions de détention de Salah Abdeslam à la prison de Fleury-Mérogis, près de Paris, une frange de la classe politique française ne décolère pas.

Lundi matin, François Fillon, candidat à la primaire du parti de droite Les Républicains (LR), s’est exprimé sur l’antenne de BFM TV. L’ancien Premier ministre (2007-2012) a critiqué le dispositif de détention mis en place autour de Salah Abdeslam et accuse la justice française de laxisme. «  Il n’y a aucune raison de lui faire la moindre faveur, de lui accorder le moindre confort. Cela met en colère les Français et les familles des victimes, c’est incompréhensible ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs