Accueil Monde Proche-Orient

Iran: un Irano-Britannique condamné pour espionnage exécuté par pendaison

L’homme avait été condamné à mort pour espionnage.

Temps de lecture: 2 min

Un Irano-Britannique condamné à mort pour espionnage, Alireza Akbari, a été exécuté par pendaison, a annoncé samedi l’agence de l’Autorité judiciaire iranienne Mizan Online.

Selon cette agence, M. Akbari, 61 ans, avait été condamné pour « corruption sur Terre et pour atteinte à la sécurité intérieure et extérieure du pays pour avoir transmis des renseignements » au Royaume-Uni.

L’agence de presse IRNA assurait jeudi que M. Akbari était un ancien combattant de la guerre entre l’Iran et l’Irak (1980-1988) avant d’occuper des postes importants, comme « vice-ministre de la Défense pour les Affaires étrangères », chef d’une unité dans un centre de recherche ministériel, « conseiller pour le commandant de la Marine », entre autres.

À lire aussi Iran: le sort d’Olivier Vandecasteele suspendu à la décision de la Cour constitutionnelle belge

Il a aussi travaillé au sein du « secrétariat du Conseil national suprême de la sécurité », a précisé IRNA, ajoutant que M. Akbari, âgé de 61 ans, a été arrêté entre mars 2019 et mars 2020. IRNA n’a pas précisé à quelles dates M. Akbari occupait ces postes, ni s’il était toujours en fonction lors de son arrestation.

Mizan Online avait indiqué mercredi qu’Alireza Akbari était devenu un « espion clé » pour le « Secret intelligence service » britannique (SIS) en raison de « l’importance de sa position ». Il aurait fourni des « informations importantes du pays » à ce service.

À lire aussi Deux pendaisons pour l’exemple en Iran: le régime ne recule pas devant l’horreur

L’Iran annonce régulièrement l’arrestation d’agents soupçonnés de travailler pour des services de renseignements étrangers, notamment d’Israël. Les relations entre Téhéran et Londres ont été plombées ces dernières années par l’arrestation de plusieurs binationaux

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, samedi 14 janvier 2023, 23:05

    La Russie, l'Iran,....comment peut-on garder des relations diplomatiques avec des délinquants aussi répugnants.

  • Posté par dams jean-marie, samedi 14 janvier 2023, 11:47

    Et toujours l'abominable islam, pléonasme récurrent! Pire fléau sur terre.

Sur le même sujet

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une