Accueil Planète Climat

Allemagne: l’activiste Greta Thunberg devrait attirer 8.000 participants à une manifestation contre une mine de charbon

Les activistes occupent les lieux depuis plus de deux ans. Cette semaine, les policiers étaient en passe de déloger les derniers militants.

Temps de lecture: 2 min

La police s’attend à la présence de 8.000 participants à une manifestation samedi contre l’extension d’une mine de charbon dans l’ouest de l’Allemagne, à laquelle doit se joindre aussi la populaire activiste suédoise Greta Thunberg

L’ancien village de Lützerath, situé dans le bassin rhénan, entre Düsseldorf et Cologne, doit disparaître pour permettre l’extension d’une immense mine de lignite à ciel ouvert, l’une des plus grandes d’Europe, exploitée par l’énergéticien allemand RWE.

Des activistes occupent le village depuis plus de deux ans pour tenter d’empêcher sa disparition et l’extraction de ce combustible fossile utilisé pour produire de l’électricité. Mercredi, la police a commencé à évacuer les lieux. Une manifestation aura lieu samedi à midi, mais un programme avec de la musique et des représentations commencera dès 11h, selon les organisateurs. Le slogan de la mobilisation est « Empêcher l’évacuation ! Pour la justice climatique ». Les manifestants devraient se déplacer depuis une cinquantaine de villes et 14 Etats fédérés allemands, selon Fridays for Future.

Pour l’activiste suédoise Greta Thunberg, s’exprimant à Cologne, la situation à Lützerath est un énorme embarras international pour le gouvernement allemand.

À lire aussi Terres rares en Suède: le bon filon pour une transition verte européenne?

Les gens ont défendu le site depuis des années, dans le cadre d’un mouvement pour une justice globale, a salué la militante citée par l’agence dpa. Elle voit un signe d’espoir dans le grand nombre de participants à l’action. La jeune fille invite tous les citoyens participer à la manifestation.

Après l’opération d’évacuation du hameau lancée cette semaine par des centaines de policiers assistés de machines, entre 20 et 40 militants occupaient encore vendredi soir le hameau, selon une porte-parole de leur mouvement à l’AFP. Les policiers disaient être en passe d’évacuer les derniers militants perchés dans les arbres.

En quelques jours, l’essentiel du site qui avait été transformé en camp retranché a donc été démantelé et la plupart des occupants évacués.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Lilien Raymond, samedi 14 janvier 2023, 14:58

    Ste Greta va au charbon ...

  • Posté par Maesen Jean-Luc, samedi 14 janvier 2023, 15:51

    Oui, mais au charbon de bois.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, samedi 14 janvier 2023, 10:55

    Comme le disait si bien <JJG> : "Elle met du vieux pain sur son balcon, pour attirer les moineaux, les pigeons".

  • Posté par Lecocq Jean-Louis, samedi 14 janvier 2023, 9:28

    Si les mêmes fanatiques n’avaient pas fait fermer les centrales nucléaires on ne devrait pas relancer l’exploitation du charbon.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, samedi 14 janvier 2023, 10:47

    En effet M. Lecocq. Mais arriver à un minimum de cohérence n'est pas toujours possible chez "certains"...

Plus de commentaires

Aussi en Climat

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une