Accueil Guerre en Ukraine

Le secrétaire général de l’Otan: davantage d’armes lourdes pour l’Ukraine «dans un futur proche»

« Les récentes promesses de livraison d’armement lourd sont importantes – et je m’attends à ce qu’il y en ait davantage dans un futur proche », a déclaré Jens Stoltenberg.

Temps de lecture: 2 min

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a affirmé dimanche que l’Ukraine pouvait s’attendre à de nouvelles livraisons d’armement lourd de ses alliés occidentaux « dans un futur proche ».

« Les récentes promesses de livraison d’armement lourd sont importantes – et je m’attends à ce qu’il y en ait davantage dans un futur proche », a déclaré Jens Stoltenberg au quotidien allemand Handelsblatt.

Il s’exprimait avant une nouvelle réunion de coordination, le 20 janvier, des pays occidentaux apportant une aide à l’Ukraine, sur la base américaine de Ramstein, en Allemagne. « Nous sommes dans une phase décisive de la guerre », a poursuivi M. Stoltenberg. « Aussi, il est important que nous fournissions à l’Ukraine les armes dont elle a besoin pour gagner ».

Les nations occidentales ont longtemps été réticentes à livrer à l’Ukraine, qui les réclame, un armement plus lourd, invoquant la crainte d’être entraînées dans la guerre ou de provoquer la Russie.

La gamme d’armes qu’elles lui fournissent s’est désormais élargie. Au début du mois, France, Allemagne et Etats-Unis ont promis l’envoi de véhicules blindés transportant de l’infanterie ou de chars de reconnaissance – 40 Marder allemands, 50 Bradley américains et des AMX-10 RC français.

Le Royaume-Uni a lui annoncé samedi qu’il allait livrer des chars Challenger 2 en Ukraine, devenant ainsi le premier pays à fournir des chars lourds de facture occidentale à Kiev. Moscou a dénoncé une décision qui n’allait qu’« intensifier » le conflit.

Selon le secrétaire général de l’Otan, le président russe Vladimir Poutine a fait une erreur en attaquant l’Ukraine. « Il a surestimé la force de ses propres forces armées. Nous voyons leurs faux-pas, leur absence de moral, leurs problèmes de commandement, leur mauvais équipement », a-t-il déclaré.

Mais les Russes « ont démontré qu’ils étaient prêts à endurer de lourdes pertes pour parvenir à leur but », a-t-il ajouté.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

12 Commentaires

  • Posté par José Dehove, dimanche 15 janvier 2023, 23:39

    @ P.PY + En vous citant... "l'Ukraine est devenue une compagnie militaire privée détenue par la mafia ukrainienne dont l'OTAN fait usage pour ses basses besognes contre son ennemie de toujours, la Russie, en fournissant argent, armes, renseignements et objectifs. l'Ukraine n'est qu'un pion et comme tous les pions elle est sacrifiable. Et les imbéciles applaudissent. ". + A lire et à relire avec beaucoup de réflexion critique, en pesant la véracité chaque allusion . Décoiffant !:

  • Posté par Smyers Jean-pierre, lundi 16 janvier 2023, 11:50

    La réflexion critique est une des caractéristiques des libres-penseurs dont vous vous targuez de faire partie, M. Dehove. Mais je ne la vois pas vraiment activée dans vos réactions.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, lundi 16 janvier 2023, 9:56

    Totalement "délirant" me semblerait bien plus adéquat, M; <Dehove>... Ou l'art et la manière de projeter ses propres turpitudes sur l'adversaire (cf. <Wagner> et les autres "compagnies militaires privées" russes). Méthode assez habituelle chez le <tsar/président dictateur> russe, et chez ses affidés les plus "extrêmes"...

  • Posté par Aertveld Sophie, dimanche 15 janvier 2023, 19:29

    Qui sème le vent récolte la tempête. Quand des armes nucléaires russes seront utilisées pour compenser les avantages en armes venant de l'ouest, Stoltenberg fera sa tête de grand étonné tout indigné.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, dimanche 15 janvier 2023, 20:53

    C'est donc vous, la "porte-mallette cachée" de poutine ?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une