Accueil Monde Union européenne

Corruption au Parlement européen: «La levée de l’immunité de Tarabella et Cozzolino ne devrait pas poser problème»

Le Parlement européen va se prononcer sur la levée de l’immunité parlementaire de deux proches de Pier Antonio Panzeri ce lundi. Philippe Lamberts, eurodéputé belge et écologiste, est revenu sur les réformes avancées par la présidente de l’assemblée.

Temps de lecture: 2 min

Un mois après le début du retentissant scandale de corruption présumée, le Parlement européen, sa présidente en tête, va chercher à faire le ménage dans ses pratiques et tenter de redorer son blason le plus vite possible. Ce lundi, le Parlement devrait voter à Strasbourg la levée de l’immunité parlementaire du Belge Marc Tarabella et de l’Italien Andrea Cozzolino, tous deux proches de Pier Antonio Panzeri.

« Cela ne devrait pas poser problème », a assuré Philippe Lamberts, eurodéputé belge et écologiste sur La Première (RTBF) ce lundi matin. « Les deux intéressés sont d’accord avec la levée d’immunité ».

À lire aussi Cash, flagrant délit et perquisitions sensibles: le récit de trois jours d’une enquête anti-corruption inouïe

L’écologiste est également revenu sur les réformes proposées par la présidente du Parlement européen, la Maltaise Roberta Metsola. « Ce sont des vrais changements, mais c’est un peu le minimum ». « Ce sont des réformes que nous demandions depuis plusieurs années, mais que le PPE (le parti de Mme Metsola NDLR) freinait ».

Philippe Lamberts craint cependant que si les propositions recueillent la majorité pour le moment, l’engouement se tasse une fois le choc passé. « Ce ne sont pas des réformes cosmétiques, mais il faut qu’elles soient votées », presse-t-il.

À lire aussi Code pénal: les lois sur l’espionnage et l’ingérence bientôt renforcées

Si des règles assurant une certaine éthique existent déjà, ces réformes assureraient un meilleur contrôle du bon respect de ces dernières et surtout, des sanctions effectives contre ceux qui les transgressent, défend Philippe Lamberts.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par D Marc, lundi 16 janvier 2023, 9:19

    Le Soir oublie une partie importante du témoignage de Philippe Lamberts. En debriefing d'une réunion au PE sur une résolution concernant les droits des travailleurs au Qatar, les eurodéputés (verts) ont fait part de leur étonnement sur la position des eurodéputés socialistes ... maintenant tout s'explique.

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une