Accueil Culture Scènes

«Beaux Jeunes Monstres»: le Collectif Wow donne une voix à ceux qui n’en ont pas

Après le formidable « Piletta Remix », le Collectif Wow reprend son théâtre immersif et sonore avec « Beaux Jeunes Monstres », une pièce sur les prisons physiques et mentales. Sur Mars à Mons et au Varia à Bruxelles.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Beaux Jeunes Monstres, du 22 au 24/1 sur Mars, Mons. Du 14 au 18/2 au Théâtre Varia, Bruxelles.

Tout s’est passé en quelques minutes. Parce qu’il a manqué d’oxygène à sa naissance, Willy vient au monde lourdement paralysé. Les médecins pensaient qu’il ne survivrait pas plus de quelques semaines, mais Willy s’est accroché à la vie. Les jours, les mois, les années ont passé et le garçon, enfermé dans son corps et privé de parole, est devenu, aux yeux du monde, un IMC : Infirme moteur cérébral. Trois petites lettres qui le réduisent à un cas médical alors que Willy, dans sa tête, c’est une voix tourbillonnante, un magma de mots, d’idées, de désirs, d’aventures. Willy, c’est un adolescent qui découvre le pouvoir de l’amitié et fomente une révolution pour briser ces murs qui emprisonnent les êtres cassés par l’existence.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Scènes

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs