Accueil Culture Musiques

Les tendres rugissements de Sura Sol

La chanteuse bruxelloise publie son premier album, « Roar ».

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Rachel Solomon, dite Sura Sol, n’est pas une inconnue pour ceux qui ont apprécié l’album du trio féminin bruxellois Los Lloronas, un séduisant groupe de pleureuses dans lequel Sura chante, joue de la guitare, de l’ukulélé et de l’accordéon. Le groupe dont elle fait toujours partie compte bien d’ailleurs publier cette année son nouvel album. Mais les deux années de pandémie ont à ce point perturbé les projets artistiques de Los Lloronas que Sura en a profité pour écrire un paquet de chansons essentiellement voix-guitare folk. Elle en a gardé vingt et une pour constituer ce premier album solo intitulé Roar (rugir). Un disque très personnel, « rythmé par ses doutes, des cris, des pleurs, des deuils… » qui nous donne envie de mieux la connaître.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs