Accueil Monde France

Attentats de Paris: 6 militaires en poste devant le Bataclan ne seraient pas intervenus

Le député Georges Dallemagne dénonce un fait « incroyable, hallucinant ».

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Six militaires de la force sentinelle française se trouvaient devant le Bataclan le soir des attentats de Paris, le 13 novembre 2015, mais ils ne sont pas intervenus car leurs règles d’engagement ne le prévoyaient pas, a affirmé mardi matin le député CDH Georges Dallemagne sur Bel-RTL, quelques heures avant la présentation du rapport de la commission d’enquête française sur les attentats.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Franck Baudry, mardi 5 juillet 2016, 12:41

    pfff

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs