Accueil Énergie

Energie: les consommateurs croisent les doigts pour une baisse des acomptes

La chute des cours sur les marchés de l’énergie commence à se ressentir dans les prix de vente. Avec l’espoir de bientôt pouvoir faire dégonfler les factures.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Au mois d’août dernier, c’est avec effarement que les consommateurs européens avaient regardé la courbe du prix du gaz s’envoler vers des cimes inédites, frôlant la barre des 350 euros/MWh sur le marché de Rotterdam. Aujourd’hui, l’angoisse a cédé le pas au soulagement. Depuis le pic de l’été dernier, le contrat TTF pour livraison à un mois – qui sert de référence pour l’établissement des prix du gaz sur le Vieux Continent – a perdu plus de 80 %, s’affichant ce mardi un peu en dessous de la barre des 60 euros. En cours de séance, le TTF s’est même échangé à moins de 52 euros/MWh pendant quelques instants, avant de se redresser.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par Lhermitte Jean-Yves , mercredi 18 janvier 2023, 8:07

    Le titre de cet article est stupide tout autant que le corps.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 18 janvier 2023, 9:46

    Ceci mérite d'être explicité: de mon côté, je n'ai rien perçu de tel, et dieu sait si je suis "spépieux" en matière de presse et de journalisme.

  • Posté par Fernández de Heredia María, mercredi 18 janvier 2023, 6:46

    Le gouvernement devrait obliger les fournisseurs à baisser les acomptes. Tout ce bazar de relever son compteur et aller sur le site n’est pas toujours facile. C’est à eux d adapter leurs mesures de paiement, pas à nous individuellement de devoir les obliger en prenant un temps fou.

  • Posté par cordier laurent, mardi 17 janvier 2023, 22:32

    De toute façon la facture d'énergie constitue une seconde feuille d'impôts. Cela se vérifiera d'autant plus vite que le gouvernement est devenu depuis peu producteur d'électricité !

  • Posté par Chalet Alain, mardi 17 janvier 2023, 19:13

    Les prix baissent, mais les aides mensuelles pour le gaz et l'électricité sont maintenues. La Belgique est vraiment un pays de cocagne...

Plus de commentaires

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs