Accueil Culture Musiques

La beauté céleste des Vêpres de Vivaldi, de Versailles à Namur

Leonardo Garcia Alarcon et le Chœur de Chambre de Namur partent à la redécouverte d’un Vivaldi méconnu et sous-estimé. A voir ette semaine à Namur, Anvers et Gand.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Dès les premières secondes du Dixit Dominus, un élan formidable et redoutable qui emmène le public dans un tourbillon d’émotions. Qui capte immédiatement l’attention. Qui offre une énergie salvatrice alors que, dehors, les éléments se déchaînent.

Dans l’écrin grandiose de la Chapelle royale du Château de Versailles – dernier chantier de Louis XIV, achevé à la fin de son règne –, le chef argentin Leonardo Garcia Alarcon se produit avec son Millenium Orchestra, le Chœur de chambre de Namur et la Cappella Mediterranea dans un programme reconstituant un office de Vêpres de Vivaldi, tel que le compositeur aurait pu le présenter à San Marco. Une musique festive, longtemps sous-estimée, qui retrouve ici tout son éclat et toute sa flamboyance.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs