Accueil Monde Proche-Orient

Assadollah Assadi et Olivier Vandecasteele, deux destins entremêlés

Tout oppose ces deux hommes : un Iranien, diplomate espion condamné pour terrorisme, et un humanitaire belge, à cheval sur ses convictions. Aujourd’hui, de la liberté de l’un dépend la vie de l’autre.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 7 min

En février 2022, quelques jours avant l’arrestation de son frère, Nathalie Vandecasteele n’avait jamais entendu parler d’Assadollah Assadi. Ou si, un tout petit peu. Aux infos peut-être. Mais jamais elle n’aurait imaginé que la vie d’Olivier, son petit frère, serait pendue au sort de cet Iranien détenu en Belgique. Depuis près d’un an, les destins de l’humanitaire belge et de ce condamné pour terrorisme sont liés l’un à l’autre. Deux hommes que tout oppose.

La vie d’Olivier bascule en ouvrant la porte

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Proche et Moyen-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs