Accueil La Une Économie

Brexit – Des risques pour la stabilité financière ont «commencé à se manifester»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Banque d’Angleterre (BoE) a averti mardi que des risques pour la stabilité financière avaient « commencé à se manifester » depuis la victoire du Brexit et décidé d’alléger les contraintes en termes de capital imposées aux banques afin de les inciter à prêter pour soutenir l’économie britannique. La mesure prise par la banque centrale devrait permettre aux banques de dégager une capacité de prêt supplémentaire de 150 milliards de livres (178,9 milliards d’euros) pour les foyers et les entreprises.

Le Comité de politique financière de la BoE a décidé de faire passer de 0,5 % à 0 % un « coussin » de sécurité imposé aux banques pour les forcer à se préparer à d’éventuelles turbulences. Il avait décidé d’augmenter cette exigence spécifique en mars, mais il juge désormais que les banques doivent être libérées de cette contrainte supplémentaire afin de pouvoir jouer à plein leur rôle de poumon de l’économie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs