Accueil Ma Santé

Les allergies aux pollens ont de l’avance

Conjonctivite, écoulement nasal… Cette année, il ne faudra pas attendre le printemps pour lutter contre son rhume des foins. Selon le réseau national de surveillance aérobiologique AirAllergy de Sciensano, la saison pollinique 2023 s’ouvre dès ce mois de janvier.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Derrière la porte du cabinet de la professeure Françoise Pirson, allergologue aux Cliniques universitaires Saint-Luc, un patient dit ressentir les premiers symptômes de son allergie aux pollens. Cet homme n’est pas un cas isolé. « Nous remarquons que la patientèle vient soigner son rhume des foins bien plus tôt cette année qu’auparavant », constate le médecin. L’an 2023 risque d’être assez particulier pour les personnes souffrant d’allergies aux pollens. Et pour cause, le réseau national de surveillance aérobiologique AirAllergy de Sciensano a déjà annoncé le démarrage de la période pollinique avec la floraison de l’aulne et du noisetier.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Ma Santé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs