Accueil Économie Finances

Nomination à la BNB: le Conseil de régence défie le gouvernement

Un accord politique avait prévu d’offrir un poste de directeur à la Banque nationale (BNB) à Ecolo. Mais le Conseil de régence propose de renouveler le mandat du directeur sortant. La balle est dans le camp du gouvernement.

Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

La Banque nationale de Belgique est dirigée par un gouverneur et cinq directeurs, chacun portant une étiquette politique. Ainsi, le gouverneur Pierre Wunsch est étiqueté MR, tandis que Steven Vanackere, qui est également vice-gouverneur, porte les couleurs du CD&V ; Tom Dechaene, de la N-VA ; Tim Hermans, de l’Open VLD ; Vincent Magnée, du PS ; et Jean Hilgers, des Engagés (ex-CDH).

Le mandat de ce dernier arrivant à échéance au 1er mars prochain, le gouvernement fédéral s’était entendu l’an passé pour réserver le poste à un candidat ou une candidate présenté(e) par Ecolo. Les verts avaient choisi Géraldine Thiry, professeur d’économie à l’Ichec Brussels Management School et à l’UCLouvain, et membre du Conseil de régence de la BNB depuis mai 2021.

Mais voilà : ce mercredi, le Conseil de régence de la BNB – qui regroupe, outre le comité de direction, quatorze régents, dont deux régents choisis sur proposition des syndicats, trois, sur proposition des organisations patronales, et neuf choisis par le ministre des Finances – a proposé de renouveler le mandat de Jean Hilgers pour six ans. L’information a été révélée par De Tijd.

Jean Hilgers, qui fut chef de cabinet des ministres des Finances Philippe Maystadt et Jean-Jacques Viseur dans les années nonante, est directeur à la Banque depuis 1999, où il est chargé de la supervision (macroprudentielle) des secteurs bancaire et des assurances.

Suite à l’accord politique au niveau du gouvernement fédéral, Jean Hilgers avait postulé pour un poste de directeur au sein du Conseil de résolution unique (Single Resolution Board), l’organisme européen chargé de restructurer les banques en difficulté. Mais le poste lui a échappé, le CRU, dont le comité de direction était, comme à la BNB, très masculin, ayant porté son choix sur une candidate finlandaise.

Ecolo défendra sa candidate

En proposant de renouveler son mandat, le Conseil de régence, nous dit-on, a souhaité souligner la qualité du travail accompli, depuis plus de vingt ans, par Jean Hilgers.

La balle est désormais dans le camp du gouvernement, qui peut refuser de suivre la proposition du Conseil de régence.

Ecolo a réagi vertement auprès de nos confrères de l’agence Belga, « regrettant que le Conseil de régence de la Banque nationale s’inscrive dans une dynamique conservatrice qui privilégie l’entre-soi à l’ouverture et au renouveau. »

« Il est plus que temps que la Banque Nationale intègre les enjeux de la transition comme étant centraux et se féminise, notamment lorsqu’il s’agit de renouveler un poste de direction dès lors bien entendu que les compétences requises sont démontrées par la /les candidates en lice, ce qui est manifestement le cas ici », plaident les Verts, qui défendront bec et ongles leur candidate.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

6 Commentaires

  • Posté par Giefvan Agathe, jeudi 19 janvier 2023, 8:21

    Quand la couleur politique importe plus que la qualité du travail presté et la reconnaissance d'un directeur non politisé...

  • Posté par Michel Ney, mercredi 18 janvier 2023, 22:34

    Rien à cirer d'une NAZIVERTE à la BNB

  • Posté par Smyers Jean-pierre, jeudi 19 janvier 2023, 12:14

    En appeler au point Godwin est le reflet d'une certaine indigence intellectuelle.

  • Posté par Fonder Daniel, mercredi 18 janvier 2023, 22:19

    Une personne hyper qualifiée remplacée par une jeunette …. Victime du jeunisme et de la féminisation ? …. Peut-être, mais La Défense d’écolo sur la qualification de leur candidate : « les compétences sont démontrées par la candidate en lice … ce qui est manifestement le cas » … je crois qu’en dehors de visions macro-économiques assez précises et particulières (je parle de ses travaux) son expérience du monde de la finance et plutôt légère … son poids serait assez lourd à porter pour la banque nationale ….

  • Posté par Moritz Montanez, mercredi 18 janvier 2023, 21:04

    C'est qu'elles commencent à s'accrocher, ces punaises vertes !

Plus de commentaires

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez l'information financière complète

L'information financière