Accueil Corruption Europe

Saucisse sèche, champagne, un stylo... la présidente du Parlement européen publie la liste de ses cadeaux

Tous ces cadeaux, reçus au cours des 12 derniers mois, ont été enregistrés dans un dossier public du Parlement le 12 janvier 2023.

Temps de lecture: 2 min

La présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, a publié ces derniers jours, avec retard par rapport à la procédure prévue, la liste des cadeaux qu’elle a reçus au cours de l’année écoulée, au moment où l’institution tente de regagner en crédibilité dans le cadre de la vaste enquête pour corruption et ingérence du Qatar et du Maroc au sein de l’Assemblée.

Une saucisse sèche, du champagne, un foulard, une statuette bleue représentant un mouton, un livre sur La Martinique d’antan... la longue liste des cadeaux reçus par l’élue maltaise ressemble à un inventaire à la Prévert.

Tous ces cadeaux, reçus au cours des 12 derniers mois, ont été enregistrés dans un dossier public du Parlement le 12 janvier 2023. Or le règlement interne prévoit que les élus doivent déclarer les cadeaux au plus tard à la fin du mois suivant le mois au cours duquel ils les ont reçus.

À lire aussi Voyages des députés européens: les oublis de la présidente Roberta Metsola

Interrogé par l’AFP, son porte-parole a souligné que cette démarche visait à «encourager la transparence» et «à donner l’exemple» et marquait une rupture par rapport à ses prédécesseurs.

Pourquoi ne pas avoir respecté les délais pour enregistrer ces cadeaux dans le registre public? Ce dernier a évoqué «une pratique» selon laquelle les présidents n’étaient pas astreints à cette règle. Il a cependant assuré qu’elle respecterait désormais les délais.

De son côté, Jaume Duch, porte-parole du Parlement, a insisté sur le fait que tous ces cadeaux avaient été reçus « au nom de l’institution » et qu’aucun d’entre eux n’était « conservé par la présidente ». « La transparence sans précédent » dont a fait preuve Mme Metsola « vise à améliorer la pratique de ces cadeaux institutionnels », a-t-il ajouté.

Redorer l’image

Ebranlé par ce scandale de corruption impliquant le Qatar et la Maroc dans lequel l’eurodéputée socialiste grecque Eva Kaili a été mise sous les verrous, le Parlement européen tente de redorer son image.

À lire aussi Corruption au Parlement européen: en coulisses, le scandale est sur toutes les lèvres

Roberta Metsola a présenté la semaine dernière aux présidents des groupes parlementaires un paquet de quatorze mesures visant à réformer l’institution et lutter contre les ingérences étrangères.

Parmi celles-ci figurent la restriction de l’accès du Parlement européen aux anciens élus, qui jusqu’à présent gardaient porte ouverte, ou l’enregistrement dans le registre de transparence de tous les intervenants extérieurs.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

20 Commentaires

  • Posté par Drumberg Benoit, vendredi 20 janvier 2023, 9:41

    On sait que les parlementaires européens ont une fâcheuse tendance à oublier certains voyages alors les cadeaux....

  • Posté par De Kegel André, jeudi 19 janvier 2023, 20:06

    Nous sommes plusieurs à se demander où va t'elle mettre la saucisse sèche. J'ai ma petite idée...

  • Posté par Multatuli ., dimanche 22 janvier 2023, 11:32

    Ah Smyers et Moriaux, toujours à critiquer tout le monde. Et si maintenant le français n'était pas la langue maternelle de Mr De Kegel ?

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 20 janvier 2023, 13:47

    "Nous sommes plusieurs à NOUS demander" ne serait pas plus mal non plus.

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 20 janvier 2023, 9:54

    Il faut écrire "où elle va" ou, au pire, "où va-t-elle" mais certainement pas "où va t'elle". Et le mieux, ce serait même de ne rien écrire du tout.

Plus de commentaires

Aussi en Corruption Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une