Accueil Corruption Europe

Soupçons de corruption au Parlement européen: les avocats d’Eva Kaili dénoncent ses conditions de détention

Eva Kaili est inculpée dans l’enquête pour corruption au Parlement européen et incarcérée depuis le 9 décembre.

Temps de lecture: 2 min

Les conseils d’Eva Kaili, l’ancienne vice-présidente du Parlement européen, ont demandé, jeudi, devant la chambre du conseil de Bruxelles, la remise en liberté sous conditions de leur cliente, voire qu’elle puisse bénéficier de la détention sous le régime du bracelet électronique. Eva Kaili est inculpée dans l’enquête pour corruption au Parlement européen et incarcérée depuis le 9 décembre.

« Madame Kaili maintient qu’elle est innocente », ont déclaré Me André Risopoulos et Me Michalis Dimitrakopoulos. « Elle n’a jamais été corrompue, elle n’a jamais blanchi d’argent ou quoi que ce soit d’autre, et n’a jamais été impliquée dans aucune organisation criminelle. Elle n’a jamais collaboré avec M. Panzeri. Nous avons un certain nombre d’éléments dans le dossier qui nous permettent de l’étayer », ont-ils affirmé, estimant que le maintien en détention de la représentante politique n’est plus justifié.

Les avocats ont également dénoncé le fait que, depuis son arrestation, Eva Kaili n’a été autorisée à voir son enfant âgé de 23 mois qu’à deux reprises. Selon les avocats, elle a également été mise à l’isolement la semaine dernière, du 11 au 13 janvier, afin qu’elle ne puisse avoir de contact avec personne pendant cette période. « Elle a notamment dû passer 16 heures dans une cellule de la police judiciaire fédérale », a affirmé Me Dimitrakopoulos. « Bien qu’il fasse froid là-bas et qu’elle ait dû remettre son manteau, on ne lui a pas donné de deuxième couverture. Et bien qu’elle soit indisposée, elle n’a pas eu le droit de se laver. De plus, la lumière était allumée en permanence de sorte qu’elle n’a pas pu dormir. De telles pratiques, en Europe, c’est inacceptable », a-t-il dit.

À lire aussi Corruption au Parlement européen: Marc Tarabella exclu par les socialistes belges et européens

La chambre du conseil se prononcera en fin d’après-midi sur le maintien ou non en détention d’Eva Kaili.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par bo 19, lundi 23 janvier 2023, 17:50

    la pauvre elle a ses règles -- super comme argument -- il serait plus opportun de parler des magouilles vous ne croyez pas

  • Posté par Multatuli ., dimanche 22 janvier 2023, 11:36

    La pauvre, traitée comme du vulgum pecus.

  • Posté par Otte Gérard, samedi 21 janvier 2023, 22:10

    M'enfin, elle n'a pas du subir de fouilles à nu en génuflexion!

  • Posté par El Cabron Nicolas, vendredi 20 janvier 2023, 17:08

    Manifestement, il vaut mieux être détenue blonde et jolie que détenu doté d'une peau mate et de cheveux crépus pour bénéficier de la clémence des lecteurs et commentateurs assidus du Soir.

  • Posté par El Cabron Nicolas, vendredi 20 janvier 2023, 17:07

    Manifestement, il vaut mieux être détenue blonde et jolie que détenu doté d'une peau mate et de cheveux crépus pour bénéficier de la clémence des lecteurs et commentateurs assidus du Soir.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Corruption Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une