Accueil Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine: Charles Michel juge que «des chars doivent être livrés» à Kiev

L’Ukraine a réitéré jeudi ses appels à ses alliés occidentaux pour lui fournir des chars et « cesser de trembler » devant le président russe Vladimir Poutine.

Temps de lecture: 2 min

Des chars doivent être livrés » à l’Ukraine, a déclaré jeudi le président du Conseil européen Charles Michel à l’issue d’une visite à Kiev où il a notamment échangé avec le président Volodymyr Zelensky.

« Nous entendons votre message. Vous avez besoin de plus de systèmes de défense anti-aérienne et d’artillerie, de plus de munitions », a indiqué M. Michel sur Twitter, affirmant que les Occidentaux étaient « conscients » que « les prochaines semaines pourraient être décisives pour la suite » de la guerre avec la Russie.

L’Ukraine a réitéré jeudi ses appels à ses alliés occidentaux pour lui fournir des chars et « cesser de trembler » devant le président russe Vladimir Poutine, malgré la réticence de certains dirigeants qui craignent une escalade avec Moscou.

À lire aussi Le risque de détournement des armes envoyées en Ukraine est sous-estimé

« Il n’y a pas de tabous. De Washington à Londres, de Paris à Varsovie, on dit une chose : l’Ukraine a besoin de chars ; c’est la clé pour mettre fin à la guerre », a lancé sur Twitter Mykhaïlo Podoliak, conseiller à la présidence ukrainienne. « Il est temps de cesser de trembler devant (Vladimir) Poutine et de franchir la dernière étape », a-t-il encore exhorté.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

25 Commentaires

  • Posté par Smyers Jean-pierre, vendredi 20 janvier 2023, 14:18

    Avec un sommeil assez paisible, il m'arrive rarement de poster des commentaires en pleine nuit. D'autres commentateurs semblent tellement insomniaques qu'ils postent de jour... et de nuit, même entre minuit et six heures du matin.

  • Posté par Maesen Jean-Luc, vendredi 20 janvier 2023, 14:47

    M. Smyers, je ne vous contredis pas réellement, sachez-le. Mais il peut arriver qu'après une "dure" et "longue" journée de travail (6h-18h, trajets aller-retour compris par exemple), on puisse se coucher tôt (8-9h par exemple) pour un sommeil réparateur, et dans la foulée se réveiller assez tôt (3-4h) sans possibilité de retrouver le sommeil ensuite. C'est assez vraisemblable, et c'est aussi du vécu. Par contre, être "présent en permanence" quasiment 20h sur 24h, et dirons-nous quasiment 7j/7 sous-entend qu'une "équipe" (ribambelle ? smala ?) est à la manœuvre. Assez vraisemblablement dirons-nous...

  • Posté par Drumberg Benoit, vendredi 20 janvier 2023, 9:55

    Bisounours Michel a parlé ! Quand on voit comment il a gouverné la Belgique, à la place de Zelensky, je serai inquiet !

  • Posté par Maesen Jean-Luc, vendredi 20 janvier 2023, 11:10

    Ben ... même si un "Bisounours" commence à affirmer qu'il faut livrer ces "fameux" chars MBT, c'est peut-être que l'armée ukrainienne va (enfin) en recevoir, non ?

  • Posté par Dumont Alexandre , vendredi 20 janvier 2023, 4:11

    Ce Monsieur Michel, comme Ursula VDL n’a qu’une envie: faire suivre des peuples somnambules, dirigés par des pleutres, vers la guerre. Livrer des chars lourds à Zelensky est un pas que seuls des fous ou des acteurs incompétents peuvent comprendre. Cet acteur là est très fort, il lui suffit de claquer des doigts pour obtenir ce qu'il veut.

Plus de commentaires

Aussi en Guerre en Ukraine

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une