Accueil Culture Livres

Alexeï Salnikov, Sorj Chalandon, Mario Rigoni Stern… Les poches des Livres du Soir

Qu’il s’agisse de l’effondrement soviétique, de la collaboration, des ravages imbéciles de la guerre ou de la méchanceté de notre monde, voici quatre mises à distance qui donnent à penser. Ce qu’il ne faut pas rater.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Les Petrov, la grippe, etc. ****

Alexeï Salnikov

Iekaterinbourg (Sibérie occidentale), quinze ans après l’effondrement de l’URSS. Nous suivons durant quelques jours le quotidien loufoque, fiévreux, mi-alcoolisé mi-halluciné, des Petrov, Petrova et Petrov Jr victime de la grippe : tout commence dans un trolleybus aussi incertain que le titre curieux de ce roman, et la fantasmagorie se poursuit en bus, en voiture, en corbillard, la beuverie se poursuivant au-dessus d’un corps dont on ne sait s’il est mort ou mort saoul. Une métaphore éblouissante du nihilisme russe, entre Les âmes mortes de Gogol et Arizona Dream de Kusturica.

Traduit du russe par Véronique Patte, Éditions des Syrtes, 448 p., 14 €

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs