Accueil Énergie

Koen Locquet proposé à la présidence de la Creg par la ministre de l’Energie

Le régulateur fédéral est sans président de plein exercice depuis plus de quatre ans. Le choix de Tinne Van der Straeten s’est porté sur l’actuel président intérimaire. Il devra être entériné en « kern » ce vendredi.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

La Creg va-t-elle retrouver la tête ? Depuis 2018, et le départ de Marie-Pierre Fauconnier (étiquetée PS), la Commission de régulation de l’électricité et du gaz n’avait plus de président de plein exercice. C’est Koen Locquet (Vooruit), actuel directeur administratif, qui occupait le siège ad interim. Et la ministre fédérale de l’Energie, Tinne Van der Straeten (Groen), voudrait le voir prendre le poste pour de bon, indiquent nos confrères de La Libre Belgique. La proposition sera déposée sur la table du comité ministériel restreint ce vendredi, nous a confirmé le cabinet de la ministre. Après une procédure de sélection menée par le Selor, Tinne Van der Straeten a donc porté son choix sur Koen Locquet, « le candidat qui avait la meilleure vision stratégique pour le Creg et la meilleure connaissance des dossiers comme le CRM ou la taxation des surprofits », indique-t-on au cabinet Van der Straeten.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Énergie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs