Accueil Culture Livres

Auteurs et autrices, la passion malgré tout

Le billet d’humeur de Jean-Claude Vantroyen.

Article réservé aux abonnés
Responsable des "Livres du Soir" Temps de lecture: 2 min

Selon une étude sur la situation socio-économique des auteurs et autrices de Belgique francophone, révélée suite à une enquête auprès de 485 personnes qui avaient publié au moins un livre à compte d’éditeur de 2014 à 2019, apparaît une certaine solitude. « Il faut tout faire soi-même et avoir de la chance », dit un des auteurs interrogés. « Au final, la création est une partie infime de l’activité, et c’est d’une tristesse absolue pour tout le monde. » D’ailleurs, 7 % des répondants confient une détresse psychologique, stress et solitude, mentionnée en rapport à la précarité de leurs revenus et de leur statut, tous ne sont pas en effet des best-sellers. Et 24 % des répondants estiment même être discriminés dans leur activité d’écriture. Il existe, disent-ils, un préjugé autour de cette activité, qui peut rendre difficile l’accès à certains services, comme un emprunt bancaire.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs