Accueil Médias

Netflix explose les attentes d’abonnés et annonce un changement

Netflix compte désormais 230,75 millions d’abonnés payants.

Temps de lecture: 2 min

Le géant des services de streaming Netflix a annoncé jeudi que son fondateur Reed Hastings cédait sa place de co-directeur général à Greg Peters, aux côtés de Ted Sarandos.

« Je suis tellement fier de nos 25 premières années, et tellement enthousiaste pour les 25 prochaines », a déclaré M. Hastings, qui avait à l’origine créé un service de location de DVD par courrier. Il va rester dans l’entreprise en tant que « président exécutif ».

Résultats en hausse

Cette annonce arrive alors que Netflix explose les attentes avec plus de 230 millions d’abonnés dans le monde.

Netflix compte désormais 230,75 millions d’abonnés payants, dépassant ainsi largement ses prévisions et les attentes du marché pour le dernier trimestre, et tournant la page d’une année 2022 très difficile pour le service de streaming, d’après un communiqué de résultats publié jeudi.

À lire aussi Elise Degrave, experte en droit numérique: «N’attendons pas que le numérique s’adapte à la société»

Netflix avait traversé un passage à vide l’année dernière. Le service avait perdu près de 1,2 million d’abonnés au premier semestre. Il avait recommencé à séduire par millions au troisième trimestre, et a ensuite gagné 7,66 millions de nouveaux abonnés entre octobre et décembre, bien plus qu’escompté.

La plateforme a notamment bénéficié des nouvelles saisons de séries à succès comme The Crown, sur la famille royale britannique, et Emily in Paris, mais aussi de nouveaux programmes, dont la série documentaire Harry & Meghan et la série phénomène Wednesday.

À lire aussi La Mercredi de cendres: le look de Jenna Ortega fait des ravages

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, samedi 21 janvier 2023, 15:16

    "explose les attentes"? Quel style!

Sur le même sujet

Aussi en Médias

Vie privée: la Belgique une nouvelle fois mise en demeure

La Commission européenne a lancé une procédure d’infraction à l’encontre de l’Etat belge. En cause : les licenciements, en juillet dernier, du président de l’APD et de sa co-directrice et lanceuse d’alerte, Charlotte Dereppe. Des révocations, rappelle Didier Reynders, dont les conditions ne respectent pas le RGPD.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag